Mon enfant refuse le dos à la route, que faire ?

Pour la sécurité en voiture, il est recommandé de garder l’enfant dos à la route le plus longtemps possible, au moins jusqu’à 15 mois ou 13kg. Si pour certains parents il est facile de garder l’enfant dos à la route, pour d’autres c’est beaucoup plus compliqué.

En effet, les enfants peuvent refuser catégoriquement le dos à la route quand ils grandissent. Alors que faire dans ces cas là ? Pourquoi l’enfant refuse le dos à la route ? Quelles solutions pour que l’enfant soit tout de même en sécurité dans la voiture ?

 

Les raisons du refus du dos à la route

En général, les enfants qui se rebellent en voiture pour le dos route le font aux alentours des 2 ans et plus. Ils commencent à bien s’exprimer et veulent s’affirmer, et peuvent être très désagréables s’ils sont en désaccord avec vous.

Les enfants peuvent refuser le dos à la route pour plusieurs raisons :

  • Ils veulent voir maman ou papa conduire
  • Ils veulent faire comme le grand frère ou la grande sœur qui s’assoit face route
  • Ils sont malades en dos à la route et vomissent
  • Ils sont mal installés dans le siège auto dos route
  • Ils ont l’impression d’être mis à l’écart
  • etc.

Les crises des enfants sont d’une manière générale compliquées à gérer, mais quand ces crises se déroulent dans la voiture, cela peut même être dangereux. Vous ne pouvez clairement pas laisser l’enfant pleurer ou hurler parce qu’il refuse le dos à la route. Il faut trouver une solution pour que les trajets en voiture se passent le mieux possible.

 

Quelles solutions en cas de refus du dos à la route

Selon les raisons du refus, les solutions vont être différentes.

Si votre enfant est malade en dos à la route, cela peut être dû à son siège auto qui n’est pas ou plus adapté à sa morphologie. Il est bon d’essayer avec un autre siège auto avant de le mettre face route, surtout si vous souhaitez le laissez dos route le plus tard possible.

Renseignez vous auprès de votre entourage pour vous prêter un siège dos route afin que votre enfant le teste. Avant d’investir il vaut mieux être certain que votre enfant va accepter le siège auto.

Si malgré vos efforts, il est toujours malade en dos route, vous pouvez le mettre en face route avec un siège auto sécuritaire groupe 1. Nous vous conseillons le siège auto Migo SATURN groupe 1 qui a reçu 4 étoiles aux tests ADAC/TCS. C’est un siège moderne, confortable où votre enfant sera en parfaite sécurité. Il existe en Isofix également.

 

Dans le cas où votre enfant refuse le dos route parce qu’il veut vous voir, vous pouvez installer un miroir en face de lui, il peut trouver ça rigolo et ça peut l’occuper dans la voiture.

Par contre, si votre enfant veut copier son frère et sa sœur, il est bon d’essayer de lui faire comprendre qu’il y a un âge pour tout. Soyez diplomate, très calme, malgré leur jeune âge ils comprennent et sont réceptifs s’ils ne se sentent pas agressés.

Sachez que si vous considérez qu’il est temps pour votre enfant d’être face à la route, selon son âge et sa morphologie, nous avons le siège auto qu’il vous faut :

Bien entendu, nous vous conseillons de ne pas précipiter le passage face route, et pour cela nous vous recommandons notre top vente : le siège auto BEONE groupe 0+, 4 étoiles aux tests ADAC/TCS. Il est spacieux, confortable, positionné dos à la route jusqu’à 13kg. Très bientôt vous pourrez même découvrir le siège auto ERIS, un dos à la route jusqu’à 18kg.

 

 

 

 

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2017 Le Blog Mycarsit le spécialiste du siège auto, fabrication française - eshop

Sur Mycarsit.com vous découvrirez plus de 700 références de sièges auto enfant allant du groupe 0+ au groupe 2/3. Pour vous permettre de voyager avec votre enfant en parfaite sécurité, nous proposons des sièges fabriqués et testés en France.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?