Sécurité en voiture : que dit la norme ECE R44/04 ?

La norme ou réglementation ECE R44/04 est une norme européenne d’homologation pour les sièges auto enfant. Cette norme est obligatoire pour pouvoir commercialiser un siège auto en France et en Europe.

Mais que dit cette réglementation ? Permet-elle réellement de garantir la sécurité des enfants en voiture ? Quelles sont les nouvelles réglementations à venir ?

 

Que dit la réglementation ECE R44/04 ?

Depuis 1995, le texte qui s’applique aux systèmes de retenue pour enfants est le règlement no 44 ECE/ONU de Genève, appelé plus simplement R44 qui définit les prescriptions uniformes d’homologation des dispositifs de retenue pour enfants à bord des véhicules automobiles. Cette norme concerne uniquement les fabricants de sièges auto et de voiture.

Ainsi les sièges auto pour enfant doivent être conforme à ce règlement afin de pouvoir être vendu en France et dans les pays de l’Union européenne.

Cette norme en est à son quatrième amendement, on l’appelle le R44-04, et il définit notamment la classification des sièges auto en 5 groupes :

  • Sièges auto du groupe 0 : dès la naissance jusqu’à 10 kg.
  • Sièges auto du groupe 0+ : dès la naissance jusqu’à 13 kg.
  • Sièges auto du groupe 1 : de 9 à 18 kg.
  • Sièges auto du groupe 2 : de 15 à 25 kg.
  • Sièges auto du groupe 3 : de 22 à 36 kg.

Certains sièges auto peuvent être classés dans plusieurs groupes, c’est pour cela qu’il existe des sièges auto groupe 0/1 ou groupe 1/2/3 ou groupe 2/3.

Tous les sièges auto doivent afficher clairement l’étiquette orange de certification ECE R44/04.

L’étiquette doit comporter plusieurs mentions :

  1. La réglementation : la dernière version (04) de la norme est en vigueur depuis 2006. Cependant, les systèmes de retenue pour enfants testés en conformité avec la version antérieure ECE-R 44/03 peuvent encore être utilisés. Les sièges avec les étiquettes de test ECE R-44/01 et ECE R-44/02 ou avec une étiquette «officiellement approuvé» ne sont plus autorisés.
  2. La mention universel ou semi universel : qui indique si le siège auto peut être utilisé dans tous les véhicules (universel) ou si certains véhicules sont exclus (semi-universel) comme par exemple pour le système isofix.
  3. Le poids de l’enfant pour lequel le siège est homologué.
  4. La marque d’homologation européenne entourée, suivie du code du pays pour lequel l’homologation a été faite.
  5. Le numéro d’homologation.

 

Quels tests sont effectués ?

Pour obtenir la réglementation européenne, plusieurs tests sont effectués sur les sièges auto. Certains tests ont été ajouté à chaque amendement de la réglementation. Voici des exemples de tests qui peuvent être effectués :

  • Choc en cas de collision frontale à 50km/h contre un bloc de béton armé pesant au moins 70 tonnes

  • Choc en cas de collision arrière sur un objet en acier rigide qui frappe la voiture à environ 30 km/h.

  • La distance de projection des mannequins est calculé pour ne pas dépasser une certaine limite.

  • Aucune partie du siège ne doit se rompre et la ceinture de sécurité doit rester en place.

  • Le harnais est ouvert et fermé 5000 fois, et doit continuer à fonctionner correctement après un choc.

  • Test de retournement du véhicule en cas d’accidents entraînant des tonneaux :

    • Le siège pivote de 540°

    • Une fois la tête en bas, il est supporté un poids 5 fois supérieur à celui du mannequin pendant plusieurs secondes pour reproduire la force exercée lors du retournement d’un véhicule.

    • Le test est effectué à l’horizontale puis à la verticale sans changer le mannequin.

    • Enfin, on mesure le déplacement de la tête

  • Tests effectués désormais sur un mannequin naissance qui est équipé d’encore plus de capteurs que le modèle P0 afin de mesurer les forces exercées lors d’une collision

 

Votre enfant est-il en sécurité avec la norme ECE R44/04 ?

En terme de sécurité en voiture, depuis cette réglementation européenne, on peut dire que l’on a fait beaucoup de progrès et que cela va dans le bon sens. Bien entendu, il y a encore des failles au niveau des tests effectués et de certains sièges peu sécuritaires qui se retrouvent encore sur le marché.

Cependant, soyons optimistes, et rassurés sur le fait que tous ces tests sont tout de même effectués pour la sécurité en voiture des enfants.

 

En 2013 la réglementation commence à changer pour optimiser la sécurité des enfants en voiture.

La nouvelle norme « I-Size »  commence à être mise en place à partir de juillet 2013.

Cette réglementation a pour objectif sur ces prochaines années de :

  • Prendre en compte la taille de l’enfant en plus de l’âge et du poids.
  • Privilégier l’utilisation du système Isofix.
  • Rendre obligatoire l’utilisation prolongée du dos à la route jusqu’à 15 mois minimum.
  • Obliger à mener des crash-tests en choc latéral.
  • Rendre tous les sièges compatibles avec toutes le voitures.

 

1 Commentaire
  1. […] Pour renforcer la sécurité en voiture des enfants, une nouvelle réglementation est en train d’apparaître : la réglementation R129 I-Size en complément de la norme ECE R44/04. […]

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2017 Le Blog Mycarsit le spécialiste du siège auto, fabrication française - eshop

Sur Mycarsit.com vous découvrirez plus de 700 références de sièges auto enfant allant du groupe 0+ au groupe 2/3. Pour vous permettre de voyager avec votre enfant en parfaite sécurité, nous proposons des sièges fabriqués et testés en France.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?