Le Blog du spécialiste du siège auto

Déconfinement du 11 mai : comment protéger nos enfants ?

Déconfinement du 11 mai : comment protéger nos enfants ?

Après plusieurs semaines de confinement, d’inquiétudes et d »incertitudes, nous commençons à entrevoir un possible retour à la « vie normale » avec le déconfinement qui est annoncé au 11 mai 2020. Même si ce déconfinement s’annonce très compliqué, et même un peu effrayant, nous devons nous y préparer afin d’anticiper au mieux et nous protéger. Car même si nous entrons en phase de déconfinement, le virus COVID-19 est toujours là, et il continue et continuera de se répandre. Il nous faut donc vivre avec, nous dire que ce n’est pas la fin de la propagation du virus, mais que nous devons désormais vivre avec ce risque de contamination.

Même si jusque là, les enfants ont été épargnés en majorité par ce virus, il en demeure pas moins qu’ils peuvent être porteurs du virus, et que c’est un virus qui est encore inconnu, nous ne savons absolument pas si nos enfants sont bel et bien à l’abri.

Déconfinement, le retour à l’école

Avec la phase de déconfinement prévu le 11 mai, le retour à l’école a été annoncé. Bien que critiquée, cette reprise représente le soulagement de certains mais aussi pour d’autres, la frayeur ou encore la colère.

Nous avons 2 cas de figures :

  • des parents qui refusent de faire prendre le risque à leurs enfants de reprendre l’école, et qui vont donc les garder à la maison,
  • des parents qui n’ont pas d’autres choix, pour des raisons professionnelles, que de déposer les enfants à l’école.

Que vous soyez dans l’un ou l’autre des cas de figures, les jugements et les reproches ne sont pas à l’ordre du jour. Même si tous les parents font de leurs mieux pour protéger leurs enfants, la reprise de l’école est indéniable, que ce soit maintenant ou en septembre. Et soyons réalistes, au mois de septembre, le virus n’aura toujours pas disparu…

Alors comment faire face à ce virus, et protéger nos enfants ?

Un protocole sanitaire de plusieurs pages a été transmis à tous les établissements scolaires, et la mise en application sera de la responsabilité des communes afin de protéger les enfants, mais aussi le personnel encadrant et les enseignants.

En tant que parent, il est de notre devoir dès à présent d’informer nos enfants, même les plus jeunes, de leur faire prendre conscience du risque et de les préparer à cette reprise de l’école. Les messages se multiplient à la TV ou sur internet avec les bons gestes, les gestes barrières, et à force d’entendre ces messages, les enfants sont tout à fait réceptifs. Ces gestes barrières doivent désormais faire parti de notre quotidien, des pratiques d’éducation à inculquer à nos enfants,  tout comme la politesse, les gestes barrières doivent rythmer nos journées. C’est en répétant encore et encore que cela deviendra naturel et ce sont des gestes qui doivent être appliquer tout le temps, même si nous sortons de cette pandémie.

Grâce aux parents qui peuvent/veulent garder leurs enfants à la maison, la reprise de l’école sera plus sereine pour les autres, il y aura moins d’élèves donc la gestion sera simplifiée pour le personnel et les enseignants. Pour les prochaines semaines, ce fonctionnement devrait permettre une reprise de l’école dans des conditions correctes, même si bien évidemment, le protocole sanitaire est plus ou moins facile à appliquer selon les établissements.

Déconfinement, comment protéger nos enfants

Les gestes barrières, les gestes barrières et encore les gestes barrières.

Inculquer aux enfants la nécessité de se laver les mains plusieurs fois par jours, de tousser dans le coude, de limiter les contacts physiques avec les copains, d’éviter de se frotter le visage si les mains n’ont pas été lavées…Le port du masque dans les collèges et lycées étant également obligatoire, permettra de limiter encore plus la propagation.

Pour les plus petits, le port du masque peut être considéré comme un jeu mais il est clair que leur utilisation n’a que peu de sens, face à des enfants de maternelles ou primaires, qui n’utiliseront pas correctement le masque. Dès que les parents ont le dos tourné, on peut retrouver le masque dans la bouche, sur la tête, dans le cou, bref les plus petits auront quoi qu’il en soit beaucoup de mal à utiliser correctement le masque et ce n’est un secret pour aucun parent. Cependant, il est possible de les habituer à porter le masque pour des sorties exceptionnelles  et les apprendre à garder le masque quand cela est nécessaire ou obligatoire, comme dans les transports en commun.

Cette pandémie aura fortement modifier nos habitudes, nous aura effrayé et amputé une partie de notre économie, mais, elle nous aura aussi permis de nous recentrer sur des valeurs humaines essentielles, sur le bien-être familial, l’importance de la santé et de nos soignants. Nous devons rester forts et positifs, penser à demain, aider les personnes qui nous entourent.

Bien entendu nous pensons fortement à tous les soignants, toutes les personnes qui ont permis à notre pays de tenir durant ces semaines de confinement, mais aussi à tous ceux pour qui cette pandémie aura été dévastatrice.

 

La rédac' de Mycarsit.com

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*